Lors du Masters 1000, le joueur australien s'est comporté d'une manière quelque peu étrange...

Ce mardi, lors du Masters 1000, Nick Kyrgios affrontait l'Américain Steve Johnson, et ce dernier a mis fin au premier set avec un ace. Jusqu'ici, rien d'extraordinaire. Mais la réaction de Nick Kyrgios après cette étape a été surréaliste : le joueur australien s'est approché du filet en tendant la main vers son adversaire, comme pour lui signifier que le match s'arrêtait là. Et d'ailleurs, c'était le cas. Nick Kyrgios a ensuite serré la main de l'arbitre et quitté le court d'un pas franc sous les sifflets du public qui n'en revenait pas.

Une excuse qui peine à convaincre

D'après L'Équipe, le joueur avait prévenu son clan de cette éventuelle décision, en leur indiquant : "si je perds le tie-break, j'arrête". Il ne plaisantait pas. Sur Twitter, l'Australien a présenté des excuses, assurant qu'il souffrait d'un "virus intestinal". Il n'avait pourtant montré aucun signe de faiblesse, ni réclamé l'intervention d'un médecin. L'ATP a ouvert une enquête et décidera si une sanction doit être appliquée, et si oui laquelle.

Ce n'est pas la première fois que Nick Kyrgios se comporte bizarrement sur un court de tennis. Déjà l'an dernier, à Shangai, le sportif avait volontairement gâché son match contre Mischa Zverev, avec des services tellement insignifiants qu'ils n'étaient même pas détectables par les radars... Il avait été suspendu pendant trois semaines et sanctionné d'une amende de 25.000 dollars, avec en prime l'obligation de consulter un psychologue.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !