Mercredi dernier, les nouveaux propriétaires de la Formule 1 ont fait savoir qu'il n'y aurait plus de "grid girls" au départ des courses. Une décision hautement symbolique qui a provoqué des réactions contrastées entre les féministes et les principales intéressées...

C'est une nouvelle victoire pour les féministes et une véritable révolution dans le domaine du sport automobile : il n'y aura plus de "grid girls", ces filles à la plastique avantageuse qui défilaient en petites tenues, au départ des grands prix de Formule 1. Cette tradition, jugée désormais sexiste, a été annoncée par les nouveaux propriétaires de la compétition ce mercredi 31 janvier. 

Cette pratique “ne correspond pas aux valeurs défendues par notre marque et est clairement en contradiction avec les normes sociétales actuelles”, a ainsi expliqué Sean Bratches, directeur commercial de la F1. “Nous ne pensons pas que cette tradition soit appropriée ou en accord avec la F1 et ses fans”, a-t-il poursuivi dans le même communiqué. 

Un choix qui est loin de faire l'unanimité, à commencer par les principales intéressées. Charlotte Gash, grid girl depuis plusieurs années, a fait part de sa colère à la BBC. Elle s'est dite "dégoûtée que la F1 ait cédé à une minorité, juste pour être politiquement correcte. (...) Je suis chanceuse car ça n'est pas ma source principale de revenus mais elle l'est pour certaines. (...) Nous aimons faire ça et nous ne voulons pas qu'on nous l'enlève”.

“La véritable question est de savoir ce qui choque les gens: est-ce qu'ils sont offensés par le rôle, le fait qu'il y ait quelqu'un qui se tient debout avec des sponsors sur leurs vêtements, ou est-ce parce que seules les femmes le font ?”, a pour sa part fait remarquer une ancienne grid girl, Caroline Hall. 

Même colère pour Lauren Jade, qui a fustigé les féministes sur Twitter : À cause de ces féministes, nous avons perdu notre travail ! J'ai été grid girls pendant huit ans et jamais je ne me suis sentie mal à l'aise ! J'aime mon travail, et si ce n'était pas le cas, je ne le ferais pas ! Personne ne nous oblige à le faire ! C'est notre choix !”.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !