Ce mercredi, les États-Unis ont sanctionné le joueur Rafa Marquez, suspecté d'avoir participé à un trafic de drogue.

C'est ce qu'on appelle une jolie purge... Mercredi 9 août, les États-Unis ont prononcé des sanctions à l'encontre d'une vingtaine d'individus, tous suspectés d'avoir participé à un vaste réseau de trafic de drogue. À la tête de ce réseau, un certain Raul Flores Hernandez, à en croire un communiqué publié par le Trésor américain.

Les sanctions prononcées concernent au total 22 citoyens mexicains et 42 "entités", qui auraient participé au trafic de drogue orchestré par le chef présumé du réseau.

Parmi les personnes sanctionnées figurent le capitaine de l'équipe de l'équipe de football du Mexique, Rafael Marquez, mais aussi le chanteur mexicain Julio Cesar Alvarez Montelongo, dit Julión Álvarez. Ces deux personnalités auraient en effet "des relations de longue date avec Flores Hernandez". Le baron de la drogue se serait même servi de leurs identités pour placer certains de ses biens.

"L'ensemble des biens de ces personnes ainsi que des entités sont gelés tandis que les citoyens américains ont pour interdiction de commercer avec eux", a ajouté le Trésor.

Rafa Marquez, âgé de 38 ans, est toujours en activité et joue actuellement pour le club d'Atlas, dans le championnat mexicain. Il est toujours le capitaine de la sélection nationale. Julión Álvarez, quant à lui, mène une carrière solide depuis une dizaine d'années et rassemble plus de 11 millions de fans sur sa seule page Facebook. À 34 ans, il a reçu plusieurs Grammy et participe à la version mexicaine de The Voice en tant que coach.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !