Le président de l'UEFA a prévenu qu'il ne ferait aucun cadeau au PSG sur le respect des règles du fair-play financier...

Après le transfert record de Neymar (220 millions d'euros) et de Mbappé (180 millions d'euros, mais qui ne rentrera dans les comptes du PSG que la saison prochaine), l'UEFA commence à s'agiter.

Au détour d'une conversation avec des membres de l'Association européenne des clubs, le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, a annoncé : "Si je veux être aussi populaire que Michel(Platini), je sais que je dois exclure le PSG des Coupes européennes".

Le Slovène, comme les dirigeants du Barça, le président de la ligue de football espagnol et la plupart des grands clubs européens, ne semble pas avoir digéré l'offensive monumentale qu'a effectué le PSG sur le marché des transferts, faisant fi des règles du fair-play financier avec lesquelles les dirigeants de Paris semblent jouer avec insolence. 

"Nous n'aurons pas peur de punir"

Le président de l'UEFA a indiqué en août dans les colonnes de l'Équipe qu'il serait prêt à sévir contre le club de la capitale s'il s'avérait que leurs activités sur le mercato allaient à l'encontre du fair-play financier. 

Avec plus de 400 millions d'euros dépensés cet été pour l'achat de joueurs, le PSG sait qu'il peut subir de lourdes sanctions allant jusqu'à l'exclusion des compétitions européennes s'il ne rentre pas dans les clous du fair-play financier, mais nul doute qu'avec l'armada d'avocats présents à leurs côtés, les règles du fair-play financier ont été étudiées dans les moindres détails. 

"Personne n'est au-dessus des lois", martèle enfin Aleksander Ceferin avec autorité.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !