Une trentenaire assistait à la finale de la Ligue des champions sur la place San Carlo de Turin. Victime d'un arrêt cardiaque après avoir été pressée contre un mur, elle était dans le coma depuis le 3 juin et vient de succomber à ses blessures.

Des milliers de personnes s'étaient rassemblées sur la place San Carlo de Turin le 3 juin. Toutes assistaient à la finale de la Ligue des champions qui opposait la Juventus Turin au Real Madrid.

Ericka, une jeune femme de 38 ans, avait accompagné son petit-ami pour voir le match sur écran géant et avait été prise dans le mouvement de panique. Elle vient de succomber à ses blessures. "Toute parole serait superflue. En mon nom et en celui de la ville, j’adresse mes condoléances pour la mort d’Erika", a écrit la maire du Turin sur Twitter. Chiara Appendino a également précisé qu'un deuil public aura lieu dans la ville, le jour des funérailles de la trentenaire.

Le soir du drame, près de 30.000 personnes s'étaient réunies sur la place turinoise. Vers la fin du match, un jet de pétard et des rumeurs de bombe avaient provoqué un vent de panique sur la place, puis un mouvement de foule. La foule avait alors vidé la place en quelques minutes, faisant plus de 1.500 blessés.

La victime aurait été pressée contre un mur selon les médias italiens, ce qui aurait causé une compression de sa cage thoracique et un arrêt cardiaque. Quelques heures avant sa mort, des sources médicales avaient expliqué qu'elle n'avait que peu d'espoir en raison de lésions cérébrales trop importantes.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !