La championne de patinage artistique Meagan Duhamel a sauvé un chien qui se trouvait dans un élevage de viande canine, en Corée du Sud. L'animal était destiné à être mangé dans l'un des nombreux restaurants locaux qui proposent de la viande de chien au menu. La sportive souhaite que d'autres participants aux JO fassent de même. 

Moo-Tae devait finir dans une casserole. Heureusement, ce petit teckel croisé, adopté par Meagan Duhamel, championne canadienne de patinage artistique, ne se retrouvera pas dans une assiette. La double championne du monde de patinage artistique, grande favorite pour la médaille d'or en couple aux JO de Pyeongchang, en Corée du Sud, a décidé d'adopter le petit chien lorsqu'elle l'a vu dans un élevage de viande canine. 

Le pauvre animal était enfermé dans une cage, affamé et assoiffé et avait vraisemblablement était battu. Il allait bientôt être tué pour que sa viande puisse être vendue. En Corée du Sud, les habitants raffolent de la viande de chien, qui est servie bien souvent en soupe dans les nombreux restaurants coréens. Une véritable tradition dans ce pays, où chaque année plus d'un million de chiens seraient "élevés" dans des conditions terribles avant d'être abattus. Les Sud-Coréens pensent en effet que la viande de chien est particulièrement bonne pour leur métabolisme et les restaurateurs qui enlèvent cette viande de leur menu se retrouvent rapidement déficitaires.

Végane et grande amoureuse des chiens, Meagan a donc décidé d'adopter le chien avec l’aide de l’association Free Korean Dogs, qui facilite l’adoption aux États-Unis et au Canada de chiens de Corée du Sud. Désormais, Moo-Tae réside au Canada, à Montréal. La championne de patinage artistique espère que d'autres athlètes feront de même durant les JO de Corée du Sud.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !