La scène, totalement surréaliste, s'est déroulée ce dimanche sur un terrain de football de troisième division de district, du côté de Poitiers...

La rencontre a manqué de tourner au drame. Organisée dans un ambiance amicale, elle opposait ce dimanche les locaux de Saint-Eloi et le club de Baroc, en troisième division de district. Le match se déroulait normalement jusqu'à ce qu'un joueur de Baroc soit heurté par son adversaire. Un coup qui a entraîné son exclusion du terrain, prononcée logiquement par l'arbitre.

Le joueur de Saint-Eloi, raccompagné par son président aux vestiaires, quitte alors le stade avant de rentrer chez lui, en voiture. Mais à la stupéfaction générale, quelques minutes seulement après avoir été exclu, il revient sur le terrain armé d'un fusil, rapporte La Nouvelle République. 

 « Il lui a mis le fusil sur la tempe ! »

Le footballeur se dirige alors vers le joueur avec lequel il avait eu une altercation causant son exclusion du terrain et pointe l'arme dans sa direction. « Il lui a mis le fusil sur la tempe ! » assure le secrétaire général du club de Baroc.

Finalement, plus de frayeur que de mal puisqu'aussi soudainement qu'il était apparu armé, le joueur, un Brésilien arrivé en début de saison, repart. Interpellé dans la foulée, le footballeur qui jusqu'ici n'avait posé aucun souci selon son président, doit être jugé ce mercredi en comparution immédiate.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !