La Cour des comptes reproche à la Fédération française de football d'avoir invité 130 dirigeants au quart de finale France-Allemagne et d'avoir affrété spécialement pour eux un Airbus au coût exorbitant d'un million d'euros.

La Cour des comptes a rendu son rapport annuel ce mercredi. Un document dans lequel elle épingle la Fédération française de football (FFF) pour « le million d'euros » dépensé pour inviter des présidents de ligues et de districts à assister au quart de finale de la Coupe du monde 2014, au Brésil. 

1 million d'euros, soit 7.700 euros par dirigeant invité

Une invitation qui s'est révélée extrêmement coûteuse, dénonce la Cour des comptes, citant « l'Airbus » affrété par la FFF en 2014, spécialement pour transporter les 130 invités à Rio de Janeiro, pour le match France-Allemagne. Un vol qui a coûté à la Fédération française de football pas moins d'un million d'euros. « La multiplication de postes de responsabilité, liés souvent au statut de grands électeurs, entraîne un train d'invitations à des manifestations et événements sportifs, qui peut s'avérer coûteux », estime la Cour des comptes.

Suite à ces réprimandes, la FFF a tenu à répondre à la Cour des comptes, soulignant que cette invitation « a contribué fortement à la valorisation de ces dirigeants qui sont pour l'essentiel des bénévoles » et qui « n'ont que rarement l'occasion d'être remerciés ou simplement mis en avant pour leur action ». La FFF a également tenu à rappeler que le Mondial reste « l'événement le plus important de ce sport, pour une fédération dont l'une des préoccupations majeures est l'organisation des compétitions ».

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !