Très engagée dans la lutte contre la mucoviscidose, Angélique Duchemin avait décidé, avant sa mort, de vendre aux enchères ses gants qui lui avaient permis de devenir championne du monde. Sa famille a voulu respecter sa volonté.

Sa mort avait provoqué l’effroi dans le milieu sportif. Le 29 août dernier, Angélique Duchemin décédait après une crise cardiaque à l’entraînement. Elle n’avait que 26 ans. La jeune femme avait pourtant déjà un beau palmarès derrière elle. Le 12 mai dernier, elle était devenue championne du monde de boxe. 

Marraine de l’association les Virades catalanes, engagée dans la lutte contre la mucoviscidose, la jeune sportive avait décidé de vendre aux enchères les gants qu’elle portait le jour de son sacre. La somme récoltée devait être reversée à l’association. Malgré sa disparition, sa famille a décidé de respecter sa volonté.

Par la voix de son frère, Joël, la famille d’Angélique Duchemin a donc décidé de mettre en vente ses gants de boxe aux enchères. Des enchères qui ont lieu sur son compte Facebook. Pour participer, il suffit de le contacter en message privé via le réseau social ou bien grâce au numéro de portable indiqué sur la page. Lui-même a décidé de faire une offre.

Lundi soir, la plus grosse offre était de 2.000 euros. Les enchères sont ouvertes jusqu’à mercredi soir 20 heures.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !