Dimanche 6 mai, plusieurs incidents ont éclaté lors d'une rencontre de football amateur en Alsace. Trois joueurs d'origine africaine ont notamment été la cible d'insultes racistes et de coups. 

Les faits se sont déroulés le 6 mai, sur le terrain de l'AS Mackenheim, qui recevait l'AS Benfeld, du groupe G de la division 3 du Bas-Rhin. Une rencontre qui a rapidement mal tourné, tant et si bien que l'arbitre a été contraint d'interrompre le match. La cause ? Des insultes racistes et des coups portés à l'encontre de trois joueurs noirs. 

Ces derniers jours, ces incidents racistes ont été largement médiatisés après qu'ils aient été partagés par le président du club de Benfeld sur son compte Facebook. L'une des victimes a même rapporté avoir vu « un couteau » sorti devant lui. « J’ai vraiment cru que j’allais y rester », a-t-il confié à Rue89 Strasbourg. L'un de ses partenaires a eu la mâchoire et la pommette fracturées, il a été pris en charge par les pompiers peu avant la mi-temps. Suite à ces insultes et coups racistes, les trois footballeurs visés ont déposé plainte. Mais Mackenheim s'est contenté de démentir tout acte raciste sur son compte Facebook, avant de supprimer la publication. 

« Des investigations sont en cours pour identifier les mis en cause », a fait savoir l'adjoint au commandant de la compagnie de Sélestat, qui confirme qu'une enquête a été ouverte.

Dans un premier temps silencieuse, la Ligue d'Alsace de football amateur (Lafa), a finalement publié un communiqué ce mardi après-midi pour « condamner fermement les faits » et réaffirmer « sa détermination à lutter contre les actes racistes et xénophobes » sur les terrains.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !