Des voleurs s'emparent des médicaments anti-rejet d'un enfant greffé d'un rein

Aux États-Unis, les voleurs n'ont pas hésité à repartir avec les médicaments anti-rejet d'un petit enfant qui venait d'être greffé d'un rein...

Austin souffre d'insuffisance rénale. Le petit garçon de quatre ans, qui réside à Riverdale, dans l'Utah (États-Unis) a besoin de prendre chaque jour des médicaments anti-rejet, suite à la greffe de rein qu'il a subie. Mais lundi 18 décembre, il n'a pas pu prendre son traitement à cause de voleurs qui les lui avaient dérobés. Cody Taylor, son père, a expliqué que le colis contenant les médicaments pour trois mois de traitements se trouvait sur le perron de la maison familiale lorsqu'il a été volé. Le père venait de recevoir l'avis de livraison quand il s'est aperçu que le paquet ne se trouvait plus devant sa porte. 

"Les gens suivent les camions à cette période de l'année dans l'espoir d'avoir de la chance", a-t-il expliqué au magazine People. "Ils ont probablement pensé que c'était quelque chose de brillant ... Peut-être qu'ils pensaient que c'était quelque chose qu'ils pouvaient vendre à prix fort".

Mais la précieuse boîte contenait des médicaments empêchant le corps d'Austin de rejeter son rein, greffé il y a tout juste deux ans. Et le petit garçon, né avec une grave insuffisance rénale, ne peut vivre sans son traitement. Le colis dérobé contenait pas moins de 7.500 dollars de soins et le père d'Austin était prêt à emprunter de l'argent pour pouvoir racheter ses médicaments. 

Une histoire qui finit bien

Mais heureusement, sa détresse a été entendue par sa compagnie d'assurance, qui a accepté de couvrir les frais d'une seconde livraison. De plus, l'histoire d'Austin et son père ont ému deux inconnus, qui ont décidé d'offrir des cadeaux à la famille, pour une valeur de 600 dollars. "Cela m'a rappelé à quoi sert Noël", a conclu l'Américain, ému.

Rubriques

Société