Vive les femmes

Aujourd’hui, les députés ont voté l’obligation pour les entreprises de plus de 1 000 salariés d’avoir 30 % de femmes au sein des Comités de direction d’ici 2 027 puis 40 % d’ici 2 030. Un progrès… car les quotas, ça marche. Depuis 2011 et la loi Copé-Zimmermann (obligeant les Conseils d’administration à être féminisé à 40 %), les femmes sont passées de 12 % des postes au sein des CA à 46 %, faisant de la France le pays le plus paritaire d’Europe sur ce critère. Dorénavant, les femmes représentent 22 % des postes au sein des Comités de direction contre 7 % il y a dix ans.

Rubriques

Société