Violée sous anesthésie

Lundi dernier, une trentenaire a subi une lourde opération ayant duré plusieurs heures dans un hôpital au Pakistan. À son réveil, la patiente a eu une bien mauvaise surprise : cette dernière se serait fait violer pendant l'opération. 

Opérée pendant 8 heures

Un hôpital situé au Pakistan a accueilli lundi dernier une patiente âgée de 35 ans, dans le cadre d'une lourde opération. En effet, cette dernière a duré huit heures au total et nécessitait une anesthésie générale de la jeune femme. Malheureusement, une fois l'opération terminée, la trentenaire remarque certains symptômes anormaux à son réveil, notamment des douleurs et du sang dans ses urines. 

Violée à plusieurs reprises

Alertée, la jeune femme se rend à l'hôpital Sheikh Zayed dès son retour chez elle afin de procéder à des analyses médicales. Les résultats annoncent alors une bien mauvaise nouvelle : selon ces derniers, la trentenaire se serait fait violer pendant qu'elle se trouvait sous anesthésie générale, et ce plusieurs fois. Suite à cette annonce, la concernée a porté plainte, et a effectué des prélèvements afin de retrouver des traces de sperme. 

Rubriques

Société