Viol au sein des gilets jaunes

Un suspect a été placé en garde à vue. 

L'information a été révélée par la garde des Seaux, Nicole Belloubet. Samedi 1er décembre, lors des manifestations des gilets jaunes, un viol a été commis parmi les manifestants.

Contrainte à une fellation dans les sous-sols d'un établissement de restauration rapide

Selon les premiers éléments de l'enquête menée par la police judiciaire parisienne (DPJ), le suspect est un manifestant résidant en Seine-et-Marne, qui aurait contraint l'une de ses collègues, âgée de 23 ans, à effectuer une fellation dans les sous-sols d'un établissement de restauration rapide.

La jeune femme s'en est immédiatement plainte aux gilets jaunes qui se trouvaient à proximité et l'auteur de l'agression a alors été pris à partie par d'autres manifestants, puis livré aux forces de l'ordre. 

Le suspect, placé en garde à vue, est déjà connu des services de police pour consommation de stupéfiants. 

Rubriques

Société