Vincent Lambert est mort

Jeudi 11 juillet, après avoir passé plus de 10 ans dans un état végétatif à cause d’un accident de la route, Vincent Lambert est mort.

Jeudi, à 8h24, à l’hôpital Sébastopol de Reims, Vincent Lambert est mort, à l’âge de 42 ans. Cela faisait plus de 10 ans qu’il se trouvait dans un état végétatif suite à un accident. Il dépendait d’une sonde capable de l’alimenter et de l’hydrater. L’équipe médicale a été autorisée par la Cour de cassation à débrancher ce dispositif. Des experts avaient évoqué à plusieurs reprises une “dégradation de l’état de conscience” et un “caractère irréversible des lésions cérébrales”. Alors que les parents se battaient pour sa survie, l’épouse de Vincent Lambert, quant à elle, voulait le laisser partir, par amour.

Mercredi soir, plus de 300 personnes se sont rassemblées devant l’église Saint-Sulpice à Paris. Elles ont souhaité faire une veillée de prière pour Vincent Lambert, mais aussi dénoncer l’arrêt de ses soins. L’un des avocats de ses parents, Me Jérôme Triomphe, a parlé de “mise à mort insupportable et abominable” et a adressé quelques mots à la victime : “Tu n’es qu’un symbole pour faire avancer le débat sur l’euthanasie”.

Rubriques

Société