Vidéo : Trump surnomme "Pocahontas" une sénatrice démocrate devant les vétérans navajos

Lundi à la Maison Blanche, une cérémonie était donnée en l'honneur des Navajos, les Amérindiens enrôlés par l'armée américaine durant la Seconde guerre mondiale. Un hommage qui s'est bien déroulé, jusqu'à ce que Donald Trump opère une digression maladroite en surnommant "Pocahontas" la sénatrice démocrate Elizabeth Warren.

Donald Trump n'est plus à une polémique près. Toute dernière à son actif : lorsqu'il recevait les vétérans navajos à la Maison Blanche, le président américain a cru bon de revenir sur les origines amérindiennes de la sénatrice démocrate Elizabeth Warren. Souhaitant visiblement ajouter une pointe d'humour à la cérémonie, Trump a expliqué que la sénatrice était surnommée Pocahontas.

"Vous [les Navajos] étiez ici longtemps avant nous. Même si nous avons une représentante au Congrès qui est, disent-ils, là-bas depuis longtemps. On l'appelle Pocahontas", a-t-il ainsi raconté aux invités navajos avec la main posé sur l'épaule de l'un d'entre eux. Si cette petite fantaisie a semble-t-il amusé le vétéran navajo situé à gauche de Donald Trump et laissé l'autre indifférent, le surnom n'est pas aussi bien passé auprès de l'intéressée, qui va jusqu'à parler d'"insultes racistes".

"Il est profondément regrettable que le président des Etats-Unis ne puisse même pas mener à bien une cérémonie en l'honneur de ces héros sans lancer des insultes racistes", a déploré l'élue du Massachusetts.

Sarah Sanders, porte-parole du président américain, a démenti l'accusation de racisme qu'elle juge "ridicule""Je pense que ce que la plupart des gens jugent offensant est le fait que la sénatrice Warren mente sur ses origines pour promouvoir sa carrière", a-t-elle ajouté. Cette ultime pique fait allusion au mensonge supposé de la sénatrice autour de ses origines, une thèse que défendent Trump et ses supporters.

Rubriques

Société