Lors de leur dernière enquête, Élise Lucet et son équipe ont été reçus avec des insultes et des huées dans une réunion des actionnaires de Carrefour.

"Vendus", "gauchistes", "journalistes de merde", "les fonctionnaires dehors"... voici l'accueil auquel Élise Lucet et l'équipe de Cash Investigation ont eu droit lorsqu'ils se sont rendus à une réunion des actionnaires de Carrefour.

Le dernier numéro de l'émission, diffusé le 28 novembre, était consacré au coton et à la fabrication des t-shirts. L'enquête d'Élise Lucet visait notamment la marque Tex, distribuée par le groupe. Les recherches de l'équipe de Cash ont notamment révélé que les vêtements de cette marque étaient composés notamment de coton ouzbek. Or, derrière la fabrication de ce coton, il y a du travail forcé et même du travail d'enfants.

Comme les demandes d'interviews formulées par les journalistes ont toutes été refusées, Élise Lucet et sa bande ont décidé de faire irruption dans une réunion rassemblant les actionnaires du groupe Carrefour. Si quelques questions ont pu être posées et la promesse d'une vraie interview obtenue, l'accueil global au sein du groupe a été pour le moins hostile, comme on peut le voir et l'entendre dans cette vidéo :

Choqués par ces images, de nombreux internautes se sont indignés sur les réseaux sociaux et ont appelé au boycott de Carrefour. "Je crois que Carrefour ne me verra plus""Si l'ensemble des consommateurs boycottaient Carrefour, que se passerait-il ?", ou encore "Haro sur ces actionnaires de chez Carrefour", peut-on notamment lire sur Twitter.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !