Victoire de l'OM : 3 gardes à vue à Marseille et 4 à Paris après des débordements

Après les échauffourées qui ont éclaté à Marseille et Paris, suite à la victoire de l'OM, sept personnes ont été placées en garde à vue. 

Ce jeudi soir, trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue à Marseille, après des débordements qui ont éclaté suite au match Salzbourg-OM. Près de 18.000 supporters marseillais se sont rassemblés dans la soirée, au Vélodrome, qui pour l'occasion avait été transformé en fan zone. L'OM, malgré sa défaite, a réussi à se qualifier en finale de la Coupe Europa grâce à un but à l'extérieur, durant les prolongations. Une qualification largement fêtée dans les rues de la cité phocéenne, et notamment dans le quartier animé du Vieux Port. 

Des supporters marseillais agressés dans un bar parisien

À Paris aussi, la qualification de l'équipe marseillaise a été célébrée. Mais la fête a été gâchée par l'irruption dans un bar du 11e arrondissement de la capitale d'une vingtaine d'individus encagoulés et habillés de noir, qui ont jeté des projectiles et des bouteilles sur plusieurs dizaines de supporters marseillais. 

15 personnes ont été interpellées à proximité du bar "Chope-Moi" et deux d'entre elles ont été placées en garde à vue. Quatre interpellations ont également eu lieu sur les Champs-Élysées, en marge des regroupements de supporters. Deux personnes ont également été placées en garde à vue. 

Rubriques

Société