Une végane se réjouit de la mort du boucher du Super U de Trèbes lors des attentats

Visée par une plainte pour "apologie de crime ou délit" par la Confédération française de la boucherie et par une enquête pour "apologie du terrorisme", une internaute se présentant comme végane a été mise en examen. Elle s'était réjouie sur son compte Facebook de la mort du boucher Christian Medvès, jugeant ce meurtre comme une "justice". 

"Ben quoi, ça vous choque un assassin qui se fait tuer par un terroriste? Pas moi, j'ai zéro compassion pour lui, il y a quand même une justice!", a déclaré sur son compte Facebook cette internaute se présentant comme défenseur de la cause animale. Des propos qui visaient Christian Medvès, boucher du Super U de Trèbes, mort dans l'attaque terroriste de vendredi dernier.

Ce mercredi, la Confédération française de la boucherie, boucherie-charcuterie et traiteurs (CFBCT) a condamné par communiqué "les ignobles propos tenus sur Facebook par une militante végane sur l'assassinat de Christian Medvès". La CFBCT a déposé plainte contre cette internaute pour "apologie de crime ou délit par parole, écrit, image ou moyen de communication au public par voie électronique". 

Pour le président de la CFBCT, il s'agit clairement d'un "manque de respect, un manque de dignité". "C'est tout simplement honteux", a-t-il réagi sur BFMTV. "Je crois que la profession toute entière est complètement atterrée par ce genre de propos".

De son côté, le parquet de Foix a ouvert une enquête pour "apologie du terrorisme". Le message a "très rapidement (été) repéré par les services de l'Etat et a été aussitôt retiré", a souligné la procureure de la République de Foix auprès de La Dépêche du Midi. 

Rubriques

Société