Vacances 3 noyés par jour

En France, les vacances d'été riment trop souvent avec noyades. Entre le 1er juin et le 5 juillet, 121 décès par noyade ont été enregistrés, soit en moyenne près de trois morts par jour. 

L'agence sanitaire Santé publique France tire la sonnette d'alarme. D'après les résultats de l'enquête Noyades 2018, publiée ce jeudi 12 juillet, 552 accidents liés à la baignade ont été recensés sur 35 jours (du 1er juin au 5 juillet). Parmi ces cas : 257 résultent d'un accident, dont 50 décès, 34 sont des noyades volontaires (suicide, tentative de suicide ou agression), dont 16 décès, et 251 n'ont pas d'origine déterminée, car les investigations sont en cours, dont 55 décès. Au total, 121 décès par noyade se sont produits durant cette période, soit un peu plus de 3 morts par jour.

"Un enfant peut se noyer sans bruit, en moins de trois minutes, dans vingt centimètres d'eau"

En dévoilant les résultats de cette enquête, l'agence sanitaire Santé publique France tient ainsi à rappeler que la baignade comporte des risques, quel que soit l'âge des baigneurs. Ainsi, la majorité des accidents dans lesquels des enfants sont impliqués sont la résultante d'un manque de surveillance des adultes, ou bien d'un dispositif de sécurité insuffisant ou encore à une chute accidentelle. "Un enfant peut se noyer sans bruit, en moins de trois minutes, dans vingt centimètres d'eau", tient ainsi à souligner l'agence sanitaire.

Pour ce qui est des adultes, les noyades sont bien souvent la conséquence d'un malaise, ou bien d'une imprudence, certains ne sachant pas nager ou bien trop peu. 

Rubriques

Société