Upskirting dans le métro toulousain

Vendredi dernier, alors qu'une femme prenait le métro, cette dernière a surpris un homme en train de prendre des photos sous sa jupe. La victime s'est alors plainte auprès des agents de sécurité afin de faire arrêter le coupable. 

Il prend des photos sous sa jupe

Alors qu'elle se trouvait dans les transports en commun, et plus précisément dans le métro à Toulouse, une jeune femme a vécu la mauvaise expérience de se faire photographier la culotte. En effet, celle-ci s'est aperçue qu'un autre usager du métro prenait des photos sous sa jupe pendant qu'elle ne regardait pas. La victime ne s'est alors pas laissée faire et a averti les agents Tisséo. 

Voyeurisme aggravé

La police municipale a ensuite été avertie des faits du coupable, âgé de 34 ans, et ce dernier a alors été interpellé. Ce dernier a admis les accusations de voyeurisme aggravé à son encontre, et a été entendu par la justice samedi dernier, après avoir été placé en garde à vue. En effet, le fait de filmer sous les jupes des femmes, une pratique nommée "upskirting", est considéré comme un délit et est par conséquent sanctionné. 

Rubriques

Société