Une virologue chinoise en fuite

La virologue chinoise, âgée de 36 ans, Li-Meng Yan a fui aux États-Unis après avoir travaillé à la demande de son laboratoire situé à Hong Kong, l’un des principaux centres mondiaux de recherche sur les maladies infectieuses. En novembre 2019, Son Professeur, lui a demandé de travailler sur un mystérieux groupe de cas de virus qui avaient éclaté dans la ville chinoise de Wuhan. Elle a découvert que la maladie avait été créée par des militaires. Le virus serait un dérivé du virus « Zhoushan » extrait de chauves-souris entre 2015 et 2017. Elle soupçonne la Chine d’avoir délibérément caché ses découvertes et accuse le gouvernement chinois d’avoir détruit le squelette du virus rendant très difficile la création d’un vaccin. Se sentant menacée, la virologue a quitté précipitamment son pays pour se rendre à Los Angeles où les autorités l’ont accueilli sans difficultés. En revanche, son mari a refusé de la suivre et ses parents lui ont demandé « de ne pas nuire à son pays ». Son appartement et son bureau ont été saccagés par les autorités chinoises.

Rubriques

Société