Une marée noire très sympathique

Nous sommes rassurés. La pollution due au naufrage du « Grande America » n’a rien à voir avec celui de l’Amoco Cadiz », qui trimbalait cent fois plus de fuel.

 

Pas de soucis puisqu’il se dirige vers le large. Les galettes et les boulettes de fuel mettront des jours à toucher les côtes.

 

François de Rugy a dépêché sur place un navire antipollution. Tout va donc très bien !

 

En revanche, quid des 45 conteneurs remplis de produits dangereux ; acide chlorhydrique et sulfurique ?

 

« Ils ont dû bruler dans l’incendie ! »

 

Sûr ou pas sûr ?

 

Et les 2200 véhicules ?

 

« Elles (les voitures » vont sombrer à 4600 mètres de profondeur sur la pleine abyssale »

 

Nous voilà rassuré !

Rubriques

Société