Une 3e dose du vaccin Pfizer validée par l’EMA

L’agence européenne des médicaments (EMA) a validé le fait qu’une dose supplémentaire des vaccins Comirnaty (BioNTech/Pfizer) et Spikevax (Moderna) « peut être administrée aux personnes dont le système immunitaire est gravement affaibli ; au moins 28 jours après la deuxième dose ». De plus, l’Ema envisage une dose de rappel pour tous les adultes avec le vaccin Comirnaty ( Pfizer) dans la mesure où pour le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’agence, celui-ci « montre une augmentation des taux d’anticorps lorsqu’une dose de rappel est administrée environ 6 mois après la deuxième dose chez les personnes âgées de 18 à 55 ans ». Début 2022, on prend les mêmes et on recommence ?

Rubriques

Société