Un système pour récupérer le plastique flottant

Le plastique est un véritable fléau pour les océans. Une baleine est morte en mars aux Philippines avec 40 kilos de plastique dans son estomac. 3 jeunes originaires de Toulouse ont imaginé un système pour limiter cette pollution marine.

La pollution océanique provient à 80% des terres. Les déchets plastiques sont généralement déversés dans les océans par les fleuves. 3 jeunes Toulousains ont mis au point, en 3 ans, un système qui permet de récupérer les déchets flottants, comme des bouteilles en plastique. Ce système, qui s’attache entre 2 objets (soit 2 piles du pont de Blagnac), a été déployé en août dernier, sur la Garonne dans un premier temps. Alexis Eskenazi, cofondateur de l’association Plastic Vortex, déclare : “Notre démonstrateur récupère entre 30 et 40 bouteilles par jour”.

En un week-end pluvieux, plus de 230 bouteilles ont été récupérées. Selon les 3 Toulousains, une ville comme la leur peut engendrer entre 10 et 15 tonnes de déchets flottants dans le fleuve, sur une période de 10 ans. Ce qui fait un total de 312 000 à 468 000 bouteilles en plastique. Ce barrage récupérateur de déchets se sert de la force du courant : les objets lourds passent leur chemin, juste en dessous, et un tapis mécanique récupère ce qui est à la surface.

Rubriques

Société