Un serpent pour faire avouer

En Indonésie, des policiers sont allés jusqu'à enrouler autour du cou d'un suspect un serpent, afin de pousser ce dernier aux aveux. Une pratique qui serait courante dans la région...

Ce lundi, les autorités indonésiennes ont lancé une enquête suite aux aveux d'un responsable de la police, qui a reconnu avoir enroulé un serpent autour d'un suspect, afin de l'effrayer et le contraindre à avouer des vols. Des faits qui se sont déroulés dans l'enceinte d'un poste de police de Papouasie, à l'est du pays.

Une vidéo de cette scène, largement partagée sur les réseaux sociaux, montre un homme suspecté de vols assis par terre, menotté. Il est encerclé par un serpent tandis qu'il hurle de terreur et qu'un policier le questionne en lui criant dessus. "Combien de fois as-tu volé des téléphones mobiles ?", lui demande l'agent. "Juste deux fois", répond le présumé voleur. Le policier semble ensuite vouloir introduire le serpent dans la bouche du suspect, tandis que ses collègues rigolent. 

Le chef de la police du district de Jayawjaya, où s'est déroulée la scène, a présenté ses excuses par communiqué tout en assurant que le suspect n'avait pas été mis en danger et que le serpent utilisé n'était pas venimeux. "Nous travaillerons de façon plus professionnelle à l'avenir", a-t-il assuré alors que les forces de sécurité indonésiennes sont régulièrement accusées d'abus contre la population mélanésienne de Papouasie. 

Rubriques

Société