Un séisme à Los Angeles

Jeudi 4 juillet, un séisme de magnitude 6,4 a fait trembler la Californie du Sud. Aucun blessé grave, mais beaucoup de dégâts.

Jeudi, à 10h33, dans la région de Los Angeles, le séisme de magnitude 6,4 a duré 30 secondes. Un temps plutôt court, mais qui a semblé être une éternité pour les victimes. En effet, il s’agit du tremblement de terre le plus fort dans cette région depuis l’année 1999. L’épicentre se situait au milieu du désert Mojave, dans la région de Searles Valley, soit à plus de 200 km au nord de Los Angeles. Heureusement, ce séisme n’a fait aucun mort.

Cependant, il a engendré des incendies, des fuites d’eau, des routes bien endommagées… À environ 20 km de l’épicentre, la ville de Ridgecrest a subi une vingtaine d’incidents. Il y a eu quelques blessés à cause des éclats de verre ou encore des chutes d’objets. À Los Angeles, les secousses étaient moins fortes, mais très longues. Selon l’institut d’études géologiques des États-Unis (USGS), il y a 80% de chances pour qu’un nouveau séisme de magnitude 5 se produise dans les prochains jours, et 9% pour qu’il s’agisse d’une secousse de magnitude supérieure à 6,4.

Rubriques

Société