Un policier traite une plaignante de « Pute »

Dérapage épouvantable d’un policier. Une femme de 34 ans a porté plainte dans un commissariat parisien pour agression sexuelle en état d’ivresse.  Elle avait passé la soirée avec une amie et avait fait le tour de plusieurs bars. Dans l’un d’entre eux, un homme lui avait touché l’entrejambes.  À la suite de cette plaine un officier de police la rappelle pour la convoquer. Tombant sur son répondeur, il a mal raccroché. Sur le message aujourd’hui divulgué, on entend le policier dire : « je la rappellerai de toute façon parce que là, elle doit être en train de cuver !"Il lit ensuite à haute voix un extrait de la plainte de la jeune femme. "Elle n'a pas de sens la plainte en fait", lance-t-il. "Ah évidemment elle refuse la confrontation", poursuit-il. "C'est vraiment une pute. (...) Putain, elle refuse la confront' en plus la pute. Comme par hasard. En fait c'était juste pour lui casser les couilles, je suis sûr. (...) Putain, grosse pute", dit-il encore, avant que le combiné soit bien raccroché. Le préfet de Paris Didier Lallement a saisi la police des polices (IGPN) et l’officier est suspendu. 

 

Rubriques

Société