Un lycéen déclenche une alerte intrusion

Un peu trop curieux, un lycéen a fait une bourde qu'il n'est pas prêt d'oublier : sans le vouloir, il a déclenché une alerte intrusion dans son établissement, provoquant l'arrivée de pompiers et de policiers sur place. Cette intervention a pris de très grosses proportions, provoquant la panique générale.

Il provoque la panique dans son lycée

Un an après les attentats de Paris, le lycée la Borde Basse de Castres, situé dans le Tarn, a connu une journée quelque peu mouvementée. Alors qu'un élève de l'établissement, âgé de 17 ans, étudiait sur l'un des ordinateurs de l'établissement, ce dernier a aperçu une icône inconnue. Ce dernier a alors cliqué dessus, par simple curiosité selon sa directrice, ne sachant pas les dégâts qu'il allait causer. En effet, cette icône était en réalité destinée uniquement au personnel de l'établissement, et est apparue par erreur sur son ordinateur. Ce simple clic a déclenché une alerte intrusion dans le lycée.

"C'est un mal pour un bien"

À la suite de cette alerte, des pompiers ainsi que des policiers sont arrivés sur place et ont confiné les 2 000 lycéens en seulement quelques minutes. Croyant à une véritable alerte, certains d'entre eux ont fait des crises d'angoisse, nécessitant des interventions de la part des pompiers. "Très mal" par rapport à la situation, l'élève ayant provoqué le mouvement de panique s'est rapidement dénoncé. Cependant, la proviseure ne lui en a pas tenu rigueur, voyant cela comme un moyen de s'améliorer  : « C’est un mal pour un bien. On a mieux compris comment s’organiser pour générer le moins d’angoisse possible si cette situation se présente réellement. »

Rubriques

Société