Un livreur tué par des policiers

C’est une nouvelle affaire qui vient entacher la police nationale. Au cours d’un contrôle réalisé ce vendredi 3 décembre, un livreur a été plaqué au sol puis étranglé par des policiers. Hospitalisé, le livreur est décédé deux jours plus tard. 

La polémique débute dès l’arrestation et le motif de celle-ci. Selon la Police, le livreur a été arrêté car il était au téléphone sur son scooter et se serait ensuite montré “irrespectueux et agressif” envers les policiers. Une version contestée par la famille qui affirme que Cédric Chouviat a été arrêté car sa plaque d’immatriculation était sale et donc non conforme. 

Quoi qu’il en soit, le livreur a été arrêté par les policiers qui a été plaqué au sol sous le poids des trois agents. La scène a été filmée et “deux témoins indiquent qu’il a subi une clé d’étranglement” selon l’avocat de la famille. Après cette arrestation, l’homme de 42 ans a été transporté à l’hôpital où il est décédé deux jours plus tard des suites d’un malaise cardiaque. Aujourd’hui, la famille du défunt dénonce une “culture de l’impunité ancrée dans la police” et a décidé de porter plainte pour “violences volontaires par personnes dépositaires de l'autorité publique ayant entraîné la mort sans intention de la donner”.

Rubriques

Société