Un camp de migrants évacué

Ce mardi 28 janvier, des centaines de migrants ont été évacués du campement parisien de la Porte d’Aubervilliers.

Afin de répondre à la promesse du gouvernement de vider le nord-est parisien, 1436 personnes ont été évacuées du camp insalubre dans la matinée, selon la préfecture d’Île-de-France. Les migrants se sont dirigés en bus vers des gymnases ou des centres d’accueil franciliens et n’ont pu emporter avec eux, seulement l’essentiel de leurs affaires dans leur sac.

Une mère de famille, âgée de 38 ans, a témoigné face à ce changement : “On dormait dans une tente, dans la saleté de ce camp. On va voir ce que la préfecture peut nous donner. Pour l’instant on ne sait rien du tout de ce qui va arriver, mais on garde espoir”. Un autre migrant a déclaré : “Je suis soulagé de cette opération car le froid commence à être pesant. Je suis content de pouvoir bénéficier d’un hébergement même si je sais que ça ne va pas durer longtemps. C’est mieux que rien”.

Rubriques

Société