Uber à la rescousse des femmes agressées

Uber, en partenariat avec HandsAway et Stop Harcèlement de Rue, s’engage pour assurer la sécurité des femmes victimes d’agressions.

L’entreprise Uber est récemment devenue partenaire de HandsAway, une application d’alerte sur les violences sexuelles, et de Stop Harcèlement de Rue, une association. Ensemble, ils luttent contre les agressions sexuelles ou sexistes. Dès le 1er juillet prochain, les femmes qui en sont victimes pourront “commander gratuitement un Uber pour se rendre dans leur lieu de destination en Ile-de-France, chez elle, ou éventuellement de prise en charge : hôpital, commissariat, association”, explique Rym Saker, directrice de la communication chez Uber France.

C’est Alma Guirao, fondatrice de HandsAway, qui est allée à la rencontre d’Uber : “Leurs chauffeurs sont en permanence dans l’espace public, au contact des femmes, des citoyens et citoyennes. C’est donc important de les mettre au coeur de la lutte contre les agressions sexistes et sexuelles”. Sur l’application HandsAway, les femmes victimes d’agressions pourront demander un accompagnement gratuit par un chauffeur Uber. Les chauffeurs sont d’ailleurs formés à se montrer bienveillants envers les victimes, qu’elles restent silencieuses ou qu’elles veuillent en parler.

Rubriques

Société