Twitter se lance dans une "purge" des comptes affiliés à l'extrême droite

Le réseau social Twitter a décidé de se lancer à la chasse des comptes "haineux" en suspendant un grand nombre de comptes d'utilisateurs d'extrême droite.

Les comptes diffusant des propos haineux n'ont cessé de proliférer sur Twitter ces dernières années, notamment à cause de l'arrivée de migrants en Europe, ce qui a déchaîné et déchaîne encore les personnes les plus farouchement opposées à leur arrivée.

Twitter a donc décidé de saisir le taureau par les cornes en suspendant les comptes jugés trop virulents. C'est ainsi que les profils de trois personnalités politiques britanniques ont disparu récemment. 

comptes britanniques suspendus

En France aussi les partisans comme les groupes politiques ont été touchés par cette "purge". Les comptes de Génération Identitaire et de Pont d'Arcole, un nationaliste ayant plusieurs milliers de followers, ont subitement disparu.

La liberté d'expression contre la censure

Face à ces suppressions de comptes, les partisans du Front National ont lancé, sur Twitter également, un mouvement de soutien aux militants d'extrême droite touchés par cette censure via le hashtag #SoutienAPontdArcole.

Twitter n'a pas semblé être de l'avis de ces internautes et a jugé que l'humour dont se revendique Pont d'Arcole n'en était pas, justifiant sa décision par des règles d'utilisation plus stricte que jamais. 

Rubriques

Société