Alors que les musulmans respectent en ce moment le jeûne sacré en Tunisie, des manifestants ont défilé dans les rues pour réclamer le droit de manger et boire durant le ramadan.

Dimanche dernier à Tunis, des dizaines de Tunisiens sont descendus dans les rues, pancartes à la main, afin de réclamer l'autorisation de se nourrir en public durant le jeûne du ramadan. 

Les manifestants souhaitaient faire entendre leur droit à manger et boire en public durant le ramadan, alors que le mois dernier, quatre hommes ont été condamnés à un mois d'emprisonnement pour outrage public à la pudeur après avoir mangé dans un jardin public. 

Les manifestants souhaitent que les autorités respectent "la liberté individuelle garantie par la constitution", pouvait-on lire sur leurs pancartes, en plus d'autres slogans comme : "En quoi ça te dérange si tu jeûnes et si je mange ?", "Arrêtez les terroristes et laissez tranquilles les non-jeûneurs", "Non aux arrestations des non-jeûneurs".

Alors qu'en Tunisie, aucune loi n'interdit de se nourrir en public durant le ramadan, le débat autour de cette question revient chaque année, l'État étant également considéré comme garant de la religion musulmane.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !