Le tueur en série d'homosexuels cachait les corps dans des bacs à fleurs

Le tueur en série d'homosexuels à Toronto, au Canada, profitait de son emploi de paysagiste pour cacher les corps découpés de ses victimes dans des bacs à fleurs. 

Ce lundi, la police canadienne a révélé avoir découvert les restes d'une septième victime du tueur en série d'homosexuels de Toronto, arrêté à la mi-janvier. Bruce McArthur, jardinier-paysagiste de profession, profitait de son emploi pour enterrer les corps démembrés de ses victimes dans des bacs à fleurs.

Âgé de 66 ans, le suspect a été mis en cause et inculpé pour la disparition et les meurtres de six hommes, qui fréquentaient tous le "Village", quartier connu comme étant celui de la communauté homosexuelle de Toronto, plus grande ville canadienne. 

Pourtant, le tueur en série avait l'interdiction de se rendre dans ce quartier depuis 2001, année où il avait été condamné pour avoir agressé plusieurs homosexuels. Bruce McArthur avait aussi pour interdiction d'approcher des hommes qui pratiquaient la prostitution. 

Des restes susceptibles d'avoir été enterrés dans une trentaine de jardins de Toronto

Au fil de l'enquête et de ses révélations, les enquêteurs ont passé au crible une trentaine de jardins pour lesquels l'accusé avait indiqué avoir des contrats d'entretien. Des premiers restes humains avaient été retrouvés dans le jardin d'une maison dont les propriétaires avaient à titre gracieux accordé au tueur en série présumé une dépendance, pour qu'il range ses outils. « Nous avons découvert les restes d'au moins sept victimes enfouis dans des jardinières saisies dans cette propriété », a fait savoir ce lundi le responsable de l'enquête, menée par la police de Toronto.

Des photographies des victimes retrouvées dans l'ordinateur du suspect

La police a également diffusé la photographie post mortem d'une septième victime imputée au tueur en série présumé. Les autorités n'ont pas précisé la provenance exacte de ce cliché, mais des images d'autres victimes avaient été retrouvées dans l'ordinateur personnel de Bruce McArthur. 

Ces dernières semaines, plusieurs dossiers de disparitions d'homosexuels ont été rouverts, car la police soupçonne fortement le tueur présumé d'avoir assassiné de nombreux hommes. Le dégel est notamment attendu, afin que les autres jardins de Toronto où le suspect est susceptible d'avoir enterré des restes de corps puissent être fouillés en profondeur.

Rubriques

Société