Tuerie de Floride : mort en héros, un lycéen admis à titre posthume dans une école militaire

Le jeune Peter Wang est mort en permettant à d'autres lycéens de s'enfuir lors de la tuerie qui a eu lieu le 14 février dernier, dans un lycée de Floride. Il a été admis par une prestigieuse école militaire, à titre posthume, afin d'honorer son comportement héroïque.

 

Peter Wang est mort le 14 février dernier dans la fusillade qui a eu lieu au lycée de Parkland, en Floride. Ce mardi, il a été admis à titre posthume dans la prestigieuse école militaire de West Point. 

Le jeune lycéen de 15 ans avait pour rêve d'intégrer cet établissement militaire très sélectif. Les responsables de West Point ont expliqué avoir admis à titre posthume l'adolescent pour honorer son action héroïque. 

Plusieurs lycéens qui ont réussi à s'échapper de l'enceinte du lycée de Parkland, alors qu'un ancien élève était en train de faire feu et d'abattre plusieurs personnes, ont rapporté que Peter avait maintenu une porte ouverte pour permettre à des élèves et des professeurs de s'enfuir. C'est à cet endroit qu'il a été retrouvé mort, tué par le tireur. 

Peter Wang faisait déjà partie d'un programme de formation des officiers de réserve de l'armée américaine, la Reserve Officer's Training Corps (ROTC). Deux autres victimes de la fusillade, Martin Duque et Alaina Petty, en faisaient également partie. 

Une pétition, signée par près de 90.000 personnes, demande à ce que Peter Wang repose dans un cimetière militaire. "Wang est mort en héros et mérite d'être traité comme tel, et mérite une pleine sépulture militaire", peut-on lire. Pour obtenir une réponse de la Maison-Blanche, la demande doit obtenir au moins 100.000 signatures. 

Rubriques

Société