Trois membres de la même famille décèdent à un mois d'intervalle du syndrome du "coeur brisé"

Une famille de South Shields a été décimée par le syndrome du "coeur brisé" en l'espace d'un mois.

C'est une véritable hécatombe qui s'est produite dans une famille d’une petite ville du nord de l'Angleterre. À South Shields, un arrière-grand-père, son petit fils Jack et la mère de celui-ci, Ashley Tomlin, sont décédés tous les trois en seulement un mois. Tous présentaient des signes significatifs du syndrome du "coeur brisé". Dans un premier temps, c'est l'arrière-grand-père qui a été emporté par un problème au coeur au mois de novembre, funestement suivi 24 heures plus tard par son arrière-petit-fils victime d'une rupture de l'aorte. La famille semblait au comble de l'horreur lorsqu'Ashley a péri après un malaise cardiaque un mois plus tard. 

Des victimes du syndrome du "coeur brisé"

Selon les médecins qui ont effectué l'autopsie des malheureux, ils auraient tous succombé au tristement célèbre syndrome du "coeur brisé". Ce syndrome se traduirait par une trop forte activité cardiaque provoquée par un stress immense, notamment lors de la perte d'un proche, ce qui semble être arrivé à la mère de Jack et à son arrière-grand-père. L'enfant quant à lui souffrait de problèmes au coeur depuis sa naissance. Il avait notamment dû être opéré à trois mois des suites de la découverte d'un trou dans son coeur.

Rubriques

Société