Toulouse : 6 mois de prison dont 3 fermes pour avoir refusé de retirer son niqab

Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Toulouse a condamné une femme qui lors d'un contrôle le 15 avril par les policiers n'avait pas voulu retirer son niqab. Son interpellation avait été particulièrement mouvementée. 

Ce jeudi 17 mai, une jeune de 37 ans qui avait refusé le 15 avril dernier de retirer son niqab lors d'un contrôle de police a été condamnée par le tribunal correctionnel de Toulouse à 6 mois de prison, dont 3 fermes. Elle était poursuivie pour rébellion, outrage et menaces de mort envers les forces de l'ordre. Sa peine a été assortie d'une amende de 100 euros et de 500 euros de dommages et intérêts à verser à chacun des six policiers, parties civiles. La prévenue a fait appel de ce jugement.

Un mois auparavant, son interpellation en pleine après-midi sur une place du quartier Bellefontaine avait été particulièrement mouvementée. Alors qu'elle utilisait des agrès de sport en plein air, les policiers s'étaient arrêtés pour lui demander de présenter ses papiers et dévoiler son visage en ôtant son niqab, qui le recouvrait entièrement. Mais la femme avait alors présenté une photocopie de mauvaise qualité de sa carte d'identité et n'avait pas voulu montrer son visage. Plusieurs riverains s'étaient alors approchés et les policiers avaient dû utiliser des gaz lacrymogènes pour les éloigner. Finalement, la femme avait été plaquée au sol puis menottée, après avoir proféré des insultes et des menaces à l'encontre des forces de l'ordre. 

Rubriques

Société