"Touche pas à mon flic" : l'appel d'Eric Ciotti contre les violences policières

Invité de RMC et BFMTV ce matin, le député LR s'est indigné contre les violences que subissent quotidiennement les forces de l'ordre. 

Suite à la violente agression de deux policiers à Champigny durant la nuit du réveillon, Éric Ciotti, invité ce matin sur BFMTV, s'est indigné contre la "violence inouïe" et la "barbarie contemporaine" dont ont été victimes les deux agents de police, roués de coups par une vingtaine d'individus.

"Il y a depuis des décennies une augmentation de la violence contre les policiers. Il faut réagir !"

Pour faire face à ces violences, le député Les Républicains réclame "une politique sur le long terme". "J'ai envie de dire aujourd'hui : touche pas à mon flic !", a-t-il lancé, avant de souligner : "Chaque jour, 21 gendarmes sont blessés dans l'exercice de leurs fonctions. Il y a depuis des décennies une augmentation de la violence contre les policiers. Il faut réagir !"

Eric Ciotti a également réclamé que soient prises contre les auteurs d'outrages à la police - y compris verbaux - des sanctions exemplaires. Le député LR a notamment cité le cas de l'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz, qui sur Twitter a insulté la police. 

L'élu s'est également dit favorable aux peines plancher, que réclament plusieurs syndicats de policiers, mais "à condition d'assortir cette mesure à l'exécution des peines". 

Rubriques

Société