Terrorisme : un attentat déjoué contre un grand équipement sportif dans l'Ouest

Depuis le 1er janvier, deux attentats ont été déjoués par les services de renseignements, a annoncé le ministre de l'Intérieur. L'une de ses deux attaques planifiées visait la jeunesse dans un grand équipement sportif de l'Ouest de la France.

La France demeure plus que jamais en prise à la menace terroriste. En 2017, 20 projets d'attentats ont été déjoués à temps. Une année marquée par deux attaques mortelles, celle des Champs-Élysées à Paris et celle de la gare Saint-Charles à Marseille. Depuis le 1er janvier 2018, deux autres attaques terroristes ont été déjouées, a annoncé ce dimanche Gérard Collomb dans le Grand Rendez-vous Europe 1-CNews-Les Échos.

« La jeunesse était visée »

« Depuis le 1er janvier, nous avons déjoué deux projets d'attentats, qui n'étaient pas encore totalement finalisés, mais où un certain nombre de gens étaient en train de vouloir commettre des attentats », a rapporté le ministre de l'Intérieur.

Sans donner plus de précisions quant aux cibles exactes, Gérard Collomb a expliqué qu'il s'agissait d'attentats planifiés « dans le Sud » et « dans l'Ouest de la France ». L'un d'entre eux visait « grand équipement sportif ». « La jeunesse était visée », a-t-il souligné. 

Rubriques

Société