Tarn : un tueur en série de chat pris en flagrant délit

Le retraité a été surpris en train de noyer dans son jardin un chat enfermé dans une cage...

Dans le quartier de Lavaur (Tarn), les plaintes pour disparitions de chats se multipliaient depuis plusieurs mois. Un octogénaire, interpellé en train de tuer un félin, pourrait bien être la cause de toutes ces disparitions inexpliquées, rapporte La Dépêche du Midi. L'homme a été pris en flagrant délit en train de noyer un chat dans son jardin, après l'avoir enfermé dans une cage grillagée.

Un passant, venu rendre visite à son cousin, a aperçu le retraité avec une nasse à la main et un chat à l'intérieur. Intrigué, il a alors raconté la scène à son cousin qui a immédiatement fait le rapprochement avec la disparition mystérieuse de ses trois chats. Il s'est alors précipité alors chez son voisin octogénaire et l'a aperçu dans son jardin, en train de sortir de l'eau une cage. À l'intérieur, un chat mort. Arrivés rapidement sur place, les gendarmes n'ont pu que constater le décès du pauvre animal. 

Pris en flagrant délit, l'octogénaire a expliqué que "depuis trois ans, il se débarrassait de tous les chats qui rentraient dans sa propriété. Ça lui semblait normal", a rapporté le voisin au journal. En effet, le retraité avait mis en place plusieurs pièges dans sa clôture avec une cage au bout de chaque orifice. "Calmement, il m'a dit qu'il relevait tôt le matin les pièges. Si par malheur un chat se trouvait à l'intérieur, il plongeait la cage et son occupant dans un bac rempli d'eau. Noyade assurée pour le prisonnier. Ensuite, il jetait ces pauvres bêtes à la poubelle"...

Rubriques

Société