Tariq Ramadan accusé de viols : l'effroyable témoignage de la 3e plaignante

Tariq Ramadan, actuellement en détention après les témoignages de deux femmes qui l'accusent de viols, est accusé de faits similaires par une troisième plaignante. Celle-ci s'est confiée dans L'Express sur les violences sexuelles qu'elle aurait subies.

Elle se fait appeler Marie et elle est la troisième femme à porter plainte en France contre Tariq Ramadan, pour viols. Elle accuse notamment le prédicateur musulman de 9 viols, qui auraient été commis à Paris, Roissy, Lille, Londres et Bruxelles, entre février 2013 et juin 2014.

Elle devait appeler "maître" son bourreau, qui lui la prenait en photo dans des positions de soumission

La Française, de confession musulmane et âgée d'une quarantaine d'années, soutient avoir été "sous l'emprise" de Tariq Ramadan, qui l'aurait menacé de révéler son passé d'escort girl si elle ne lui obéissait pas. "Il fallait que je lui obéisse, que je sois disponible 24H/24, que je fasse tout ce qu'il me dise, prendre des photos dans des positions de soumission, à genoux pour lui demander pardon, l'appeler 'maître' [...], raconte Marie. Au départ, il y a eu des sentiments sinon je n'aurais pas accepté de le voir. C'est une fois l'avoir rencontré que je me suis dit 'comment faire marche arrière?"' et c'est là que j'ai perdu les pédales".

"Comme je suis le diable, la parole qui m’accuse est forcement la parole de l’ange, une parole d’évangile", a pour sa part réagi Tariq Ramadan face à ses nouvelles accusations, tout en continuant de clamer son innocence. 

Rubriques

Société