Taïwan : un fils condamné à rembourser le coût de son éducation à sa mère

Aujourd'hui âgé de 41 ans, le dentiste doit rembourser la somme de 22,23 millions de dollars taïwanais à sa mère, soit 626.000 dollars américains...

La Cour suprême de Taïwan a condamné un dentiste de 41 ans à rembourser à sa mère la somme de 22,23 millions de dollars taïwanais (626.000 dollars américains), ce qui correspond à ce qu'elle aurait déboursé pour l'élever. Chu, qui possède désormais une bonne situation, avait signé avec sa mère un contrat il y a 20 ans, dans lequel il s'engageait à la rembourser pour les frais de son éducation.

La plaignante, Madame Lo, avait élevé seule ses deux fils après avoir divorcé de son mari en 1990. Elle était alors à la tête d'une clinique dentaire. Par peur qu'elle soit délaissée par ses enfants lors de sa vieillesse, elle leur a fait signer il y a vingt ans un contrat qui stipulait qu'ils devraient lui verser 60% de leurs revenus nets issus de cette même clinique dentaire, lorsqu'ils seraient en poste comme dentiste. 

Estimant que ses enfants n'avaient pas honoré leurs dettes respectives, la mère de famille avait porté plainte contre eux il y a huit ans. Finalement, le fils aîné avait par la suite accepté de lui verser cinq millions de dollars taïwanais. Mais le cadet ne voulait pas s'acquitter de cette somme, estimant qu'il est du devoir des parents d'éduquer ses enfants sans contrepartie.

Rubriques

Société