Syrie: un bébé blessé à l'oeil par un tir d'avion devient le symbole des opposants au régime de Bachar el-Assad

Le jeune Karim a été blessé lors d'un raid aérien de l'armée syrienne. Ses blessures l'ont rendu célèbre dans tout le pays où les opposants au régime l'ont érigé en symbole de la résistance.

Cette photo montre la cruauté de la guerre dans tout ce qu'elle a de plus ignoble. Un bébé de deux mois a subi de graves blessures lors d'un raid aérien de l'armée syrienne. Devenu borgne, le jeune garçon prénommé Karim est depuis un véritable symbole pour les opposants à la dictature du leader syrien Bachar el-Assad. 

Face à l'horreur de la blessure, les internautes ont publié de nombreux messages de soutien sur les réseaux sociaux et un gigantesque élan de solidarité s'est formé, appuyé par de nombreuses personnalités. En posant avec la main cachant l'un de leurs yeux, des dizaines de célébrités à travers le monde ont posté un message sur Twitter et Instagram.  

L'homme à l'origine du cliché témoigne 

Firas al-Abdallah est l'un des photographes à l'origine de la campagne de solidarité mise en place pour venir en aide aux enfants victimes de la guerre en Syrie, qui a fait découvrir au monde entier l'existence du petit Karim. "J'avais visité l'enfant (...) et son image m'a marqué avant même de prendre la photo. Elle me hantait", explique Amer, 28 ans.  "Le but de la campagne est de (...) faire parvenir au monde la voix de cet enfant qui a perdu son œil et sa mère", a-t-il expliqué avant de préciser : "Nous voulions attirer l'attention du monde sur les crimes commis par le régime syrien contre la population (...) Il assassine l'enfance".

Rubriques

Société