Des supporters de Barça interdits de porter du jaune : la réaction de Puigdemont

Les Catalans portent du jaune en soutien aux neufs dirigeants indépendantistes, qui se trouvent actuellement en détention provisoire à proximité de Madrid. 

Ce samedi soir à Madrid, le FC Barcelone a battu le FC Séville en finale de Coupe du roi. Une victoire entachée pour les supporters du Barça qui portaient du jaune dans les tribunes du Wanda Metropolitano. En effet, plusieurs télévisions ont retransmis en direct ces supporters en train d'être contraints par les forces de l'ordre de jeter à la poubelle leurs tee-shirts jaunes s'ils voulaient pouvoir pénétrer dans le stade. 

Pour rappel, de nombreux Catalans portent cette couleur en soutien aux neufs dirigeants indépendantistes, qui se trouvent en détention provisoire près de Madrid, pour leur rôle présumé dans les manifestations pour l'indépendance qui ont eu lieu dans la région, à l'automne dernier.

Pour la police nationale, « des pancartes ou tee-shirts dont la signification et le contenu pouvaient augmenter le risque de troubles à l’ordre public ou de violences dans et autour de l’enceinte sportive ont été saisis. […] il n’y a eu aucune instruction spéciale », a fait savoir un porte-parole des autorités. 

Une censure impensable pour Josep Maria Bartomeu, le président du club. « Incompréhensible. Nous sommes un club qui défend la liberté d’expression », a-t-il réagi auprès de la presse, ajoutant qu'il comptait bien demander des comptes à la Fédération espagnole.

« Si maintenant, une simple couleur est une offense à l’Etat, où va-t-on ? », a pour sa part tweeté l'ancien président régional Carles Puigdemont.

Rubriques

Société