Sous-marin argentin : une nouvelle piste est exploitée

Un nouvel objet situé à 1.000 mètres de profondeur a été détecté par les sonars d'un navire toujours à la recherche du sous-marin argentin disparu, ont annoncé des responsables de la marine locale.

Les recherches ne sont pas abandonnées et une nouvelle piste est exploitée suite à la disparition du San Juan, le sous-marin argentin porté disparu depuis le 15 novembre dans l'Atlantique Sud avec 44 membres d'équipage à bord. 

"Nous analysons un nouveau point (de contact) situé à 1.000 mètres. Les conditions ne sont pas optimales mais nous continuons à chercher", a déclaré le porte-parole de la marine argentine lors d'un point presse. Cette nouvelle piste a été découverte par le navire américain "Atlantis", équipé de sonars de pointe.

La Marine a abandonné tout espoir de retrouver des survivants

Malgré un important dispositif de recherche internationale, le sous-marin argentin le San Juan reste introuvable depuis près d'un mois. La semaine dernière, un submersible russe capable d'effectuer des fouilles à 6.000 mètres de profondeur se trouvait dans la zone "en opération de localisation". La Marine a cependant perdu tout espoir de retrouver vivant l'équipage et cherche maintenant à localiser l'appareil, qui avait signalé avoir géré une panne de batteries lors de son dernier contact, tandis qu'il se trouvait dans l'extrême sud du pays, non loin de son port d'attache, à 400 km de Buenos Aires.

Quelques heures après ce dernier contact, une explosion sous-marine avait été détectée sur le trajet du San Juan. 

Rubriques

Société