Sous-marin argentin disparu : la course contre la montre a commencé

Le sous-marin n'est plus localisé depuis mercredi dernier. Alors que l'espoir était permis samedi, après la réception de signaux de détresse, les 44 membres d'équipage n'ont toujours pas été retrouvés.

Le sous-marin argentin San Juan a disparu des radars depuis mercredi. Les recherches se concentrent dans l'Atlantique Sud, au large de la Patagonie. Mais les 44 membres d'équipage sont toujours introuvables. Samedi soir, les autorités argentines avaient reçu des appels satellitaires, interprétés comme étant des signaux de détresse émis par le sous-marin. Depuis, le submersible n'a donné aucun autre signal.

Outre l'immensité de la zone de recherches, une tempête balaie actuellement cette région de l'Atlantique et complique le travail des secouristes. Malgré les recherches faites pour avion ou par bateau sur une zone de 300 kilomètres de diamètre, le submersible n'a pas été localisé.

"Malheureusement, nous n’avons toujours pas eu de contact ni pu localiser avec les radars le sous-marin San Juan", a concédé Enrique Balbi, le porte-parole de la marine argentine, qui précise que "toutes les hypothèses sont envisagées" pour expliquer ce silence. 

Impossible de savoir si les 44 membres d'équipage sont toujours en vie ni pourquoi le sous-marin est dans l'impossibilité de communiquer. A-t-il explosé ? Est-il en train de dériver sans avoir réussi à remonter à la surface ? Toutes les questions restent ce lundi encore sans réponse.

Rubriques

Société