Sous l'emprise de la drogue, elle s'arrache les yeux

L'Américaine de 20 ans avait semble-t-il absorbé de la métamphétamine, une drogue qui lui a provoqué d'intenses hallucinations, lesquelles l'ont poussée à s'arracher les yeux...

C'est un terrible fait divers lié à la consommation de drogue. Le 6 février dernier, Kaylee Muthart, une jeune Américaine de 20 ans résidant en Californie, s'est elle-même arraché les yeux sous l'effet d'hallucinations sévères. Elle se trouvait alors devant une église de la ville d'Anderson, rapporte le New York Post.

Des passants ont aperçu la jeune femme tenant l'un de ses globes oculaires dans la main. Les secours sont rapidement intervenus et la jeune femme a été admise à l'hôpital de Grenville Memorial en traumatologie. Malheureusement, les spécialistes n'ont rien pu faire pour sauver les yeux de la patiente. Prévenue, la mère de Kaylee a découvert à son arrivée à l'hôpital que sa fille était désormais aveugle.

Des hallucinations auditives

Les médecins ont expliqué que la jeune femme aurait été victime d'hallucinations auditives provoquées par sa consommation de métamphétamine. Elle aurait alors été persuadée que le monde était à l'envers et que pour rétablir l'équilibre, il fallait qu'elle s'arrache les yeux pour pouvoir aller paradis. C'est également pour cette raison qu'elle se trouvait à proximité d'une église. 

La mère de Kaylee a souhaité médiatiser l'histoire terrible de sa fille pour mettre en garde d'autres jeunes. "Vous pensez que ce genre de chose ne va jamais vous arriver, mais ça arrive. Beaucoup de mères à qui j'ai parlé ont des enfants qui sont accros à l'héroïne depuis 10,15 ans, et je leur dis : "Comment vous faites ?". Ma fille prenait de la drogue depuis six mois et je suis littéralement en miettes".

Rubriques

Société