Un soldat nord-coréen blessé par balles alors qu'il fuyait vers le Sud

Ce soldat nord-coréen qui tentait de rejoindre la Corée du sud a reçu six balles. 

Le régime communiste n'apprécie pas que certains de ses membres fassent défection. Un soldat nord-coréen a tenté le tout pour le tout lundi en traversant la frontière dans le secteur de Panmunjon. Immédiatement visé par les militaires du nord, il a été la cible d'une quarantaine de tirs, dont six l'ont touché.

Selon le Commandement des Nations unies en Corée (UNC), qui est en charge de la surveillance du village frontalier de Panmunjon, ce genre de défection est un fait rare. Le miliaire s'est rendu à proximité de la ligne de démarcation à bord d'un véhicule. "Il est sorti du véhicule et a fui au Sud en traversant la ligne alors que d'autres soldats lui tiraient dessus depuis la Corée du Nord", a expliqué dans un communiqué l'UNC.

Une fois la frontière franchie, le militaire nord-coréen s'est abrité derrière un bâtiment du côté de la Corée du Sud. Il a ensuite été retrouvé dans un tas de feuilles mortes et a pu être récupéré par trois soldats sud-coréens qui ont réussi à le rejoindre en rampant pour lui porter secours.

D'après un médecin qui l'a pris en charge, le déserteur a été gravement touché à l'estomac. "Il présente au moins six blessures par balle et la blessure à l'abdomen est la plus grave", a précisé le Dr Lee Cook-Jong.

Rubriques

Société