Les fonctionnaires de police sont soupçonnés de blanchiment et de recel...

Depuis ce lundi matin, six gardiens de la paix des Yvelines sont en garde à vue dans les locaux de l'inspection générale de la police nationale (IGPN). Ils sont tous soupçonnés de blanchiment et de recel, apprend-on du Parisien.

Un agent de police en disponibilité, gérant d'un garage automobile, à l'origine de cette escroquerie

La police des polices soupçonne les six policiers d'avoir monté une escroquerie à la taxe fiscale, dans le cadre d'un trafic de voitures. D'après le quotidien, c'est un agent de police en disponibilité, devenu patron d'un garage automobile, qui serait à la tête de ce trafic. Les enquêteurs de l'Inspection générale de la police cherchent maintenant à déterminer avec exactitude qui a pris part à cette escroquerie et si des policiers en activité en font partie.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !